Une autre solution est préférable

La coopération vaut mieux que les litiges

  • Pour protéger les droits humains et l’environnement, la coopération des entreprises locales avec tous les partenaires concernés promet de meilleurs résultats.
  • Un dialogue constructif est important. L’ONU et l’OCDE le recommandent et la Suisse le cultive.
  • L’initiative, au contraire, pousse à activer les procédures en justice, ce qui va à l’encontre des développements actuels au niveau international.

Réduction de la pauvreté dans le monde

Les droits humains et la protection de l’environnement sont étroitement liés au développement économique, qui est le meilleur moyen de réduire la pauvreté. Au cours des 50 dernières années, la proportion de la population mondiale la plus pauvre a chuté de façon spectaculaire. En 1970, 60 % ( !) de l’humanité vivait encore dans la pauvreté absolue. Aujourd’hui, cette part est de 14 %. Ce succès est basé sur le développement économique, et les entreprises jouent un rôle central dans cette évolution. Les entreprises suisses sont présentes dans le monde entier et apportent une contribution importante à l’économie des pays où elles investissent, créent des emplois et génèrent de la prospérité.